Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Encore un dauphin mort retrouvé sur la plage de Porsmoguer à Plouarzel, Finistère le 9 janvier

Samedi 11 janvier 2020

Les années noires se suivent et se ressemblent pour les dauphins en France. Malgré l'annonce d'un PNA (Plan National d'Action) du gouvernement annoncé pour Décembre et qu'on attend toujours. Malgré l'obligation de répulsifs acoustiques pour les chalutiers : répulsifs qui consistent à repousser les dauphins en dehors de leur zone de nourrissage vers des eaux sans poissons.... On a vu mieux pour préserver l'espèce.

Et malgré l'interdiction de chalutage sur le plateau de Rochebonne.

Le corps de ce dauphin n'est qu'un parmi tous ceux qui coulent en mer et qu'on ne retrouve jamais. Il porte des marques caractéristiques de captures et vue la taille des entailles, il ne s'agit vraisemblablement pas d'un chalutier cette fois. Il y a des centaines de fileyeurs dans le Golfe de Gascogne, chacun peut légalement poser jusqu'à 100 km de filet par jour !! Le Golfe est un terrain miné pour la vie marine.

Nous sommes tous responsables de ça : les politiques qui n'adoptent pas les lois nécessaires, les pêcheurs qui continuent à pêcher ainsi alors qu'ils savent qu'ils sont en train de détruire la mer et les consommateurs qui mangent du poisson sans se poser de question.

Nous devons tous agir à nos niveaux respectifs ou nous devons cesser de prétendre que nous avons des espèces marines protégées en France, ça n'est pas le cas puisque nous ne nous en donnons pas les moyens.

En ce qui concerne Sea Shepherd, nous continuons à passer nos nuits dans le Golfe pour documenter les opérations de pêche sous les menaces, les insultes et les projectiles de certains pêcheurs (pas tous). Et nous y reviendrons, jusqu'à ce que des SOLUTIONS SERIEUSES soient mises en place. Pas d'autre mesure que l'interdiction de toutes les méthodes identifiées comme non sélectives sur ces zones fragiles.

Les milliards d'euros alloués au secteur de la pêche doivent financer la reconversion des pêcheurs concernés plutôt que de financer la destruction de l'océan.

NB: Ce dauphin a été signalé à l'observatoire Pélagis. Si vous trouvez un cadavre sur la plage, appelez les au 05 46 44 99 10 N'hésitez pas non plus à nous envoyer vos photos à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.