Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Sea Shepherd agressé par des pêcheurs pour avoir filmé des opérations de pêche

Dimanche, 25 octobre 2020

Dans les nuits de jeudi à vendredi et de vendredi à samedi dernier, nos équipes présentes sur les zones de capture de dauphins ont été une nouvelle fois la cible d'insultes, de menaces, de crachats, jets de projectiles et de manoeuvres d'intimidations. La réaction du Comité des Pêches a été de communiquer dès vendredi matin en nous accusant par voie de presse d'être des "abordeurs", harcelant les pêcheurs et menaçant la sécurité des pêcheurs. Une inversion totale de la situation !

Nous déposons plainte contre les pêcheurs auteurs de ces attaques et contre le Comité des Pêches pour diffamation.

Contrairement à la propagande du Comité des Pêches qui se fait le porte voix et le défenseur de pêcheurs aux pratiques indéfendables, nous ne cherchons pas à détruire le secteur mais à défendre et protéger l'environnement marin, mis à mal par des pratiques irrespectueuses et non durables. C'est l'opacité de ce qui se passe en mer, le manque de transparence du secteur et le manque de courage politique ainsi que le manque de conscience d'une partie de la population qui est en train de détruire la mer, dont les dauphins ne sont que la partie visible.

Nous sommes ici dans notre rôle de lanceurs d'alerte, l'opinion publique a le droit de savoir ce qui se passe en mer et comment est pêché son poisson. L'agressivité de ceux qui prennent notre seule présence comme une menace à leur activité montre qu'ils ne sont pas sereins sur leurs pratiques.

Aujourd'hui, le Comité des Pêches demande à l'Etat de nous interdire d’approcher à moins d'un demi mile de tout bateau de pêche. Autrement dit, il souhaite privatiser l'océan pour entretenir l'omerta et laisser ceux qui le pillent "travailler" tranquillement. Les pêcheurs respectueux du milieu marin ont pourtant tout intérêt à ce qu'il y ait plus de transparence sur le secteur, cette opacité ne bénéficie qu'aux pires et voir que le Comité des Pêches défend farouchement ceux qui se comportent comme des voyous (avec nous mais aussi avec certains de leurs pairs) en dit long sur le camp qu'il a choisi. Il est dommage que l'ensemble des pêcheurs soient représentés par une organisation qui déshonore à ce point leur métier.

Ces images sont diffusées afin de mettre sur la place publique ce que nous vivons en mer lors de nos patrouilles et afin de démontrer que les accusations des Comités des Pêches à notre encontre sont en réalité une inversion du réel. L'objet ici n'est pas d'inciter à l'agressivité d'un côté ou de l'autre, la situation est déjà tendue et nos équipes en font les frais. S'il faut en passer par là pour faire bouger les lignes après des années d'omerta, nous sommes prêts mais nous souhaitons surtout que de vraies mesures soient prises, que la situation finisse par s'apaiser et que tout le monde en sorte par le haut. Cela ne sera possible que si l'Etat se montre enfin à la hauteur de l'enjeu et cesse de plier face au lobby de la pêche. On ne se laissera pas "endormir" par des mesurettes écran de fumée, tout ceci a déjà trop duré. Arrêtons de sacrifier l'avenir de tous à quelques uns.